Alors que les médias sociaux sont devenus une plateforme de promotion pour les jeunes et moins jeunes entrepreneurs, il est important de savoir clarifier son message. Seulement voilà, ce n’est pas si simple de savoir formuler qui on est, car la question est parfois plus complexe qu’il n’y paraît.

L’équipe s’est mise au défi de faire une petite vidéo de présentation pour annoncer notre présence sur le salon Holistica à Genève (21 au 23 septembre 2018) qui est axé sur le bien-être, le développement de soi et les thérapies alternatives.

La tâche était simple : nous présenter et dire ce que nous faisions. Et nous nous sommes vues, avec nos façons de nous présenter, là, en image. Si cela nous a fait beaucoup rire, cela a déclenché également pour moi une réflexion plus profonde. Comment me décrire en quelques mots?

Car si nous prenons les standards et les statistiques de la communication sur le web, nous sommes très vite limités. Il en va du nombre de mots qui sur certains réseaux se limitent à 250 mots, à la durée d’attention de l’audience qui en moyenne ne dépasse pas les 20 secondes de visionnage vidéo. Cela laisse peu d’espace pour passer son message. Alors quand on fait partie de personnes qui ont un panel de services variés et riches, cela devient compliqué. Si je dois faire court, je fais quoi moi, en fait?

Les mots, quand ils sont peu nombreux, augmentent en intensité, alors qui suis-je? Une énergéticienne? Une thérapeute en PNL? Une coach de vie? Une artiste intuitive? Une auteure? Une créatrice de formations en ligne? Et bien tout cela en fait, mais c’est long à mettre sur une carte de visite!

A l’image des réseaux sociaux, la société tend à vouloir nous étiqueter, à nous cataloguer en fonction d’un emploi. Mais cette société correspond-t-elle toujours à la réalité? Pas si sûr… Il est de plus en plus rare de voir des personnes ayant un parcourt linéaire; nombreux sont ceux qui ont développé un panel de compétences et d’emplois différents. Cela ne fait pas d’eux des instables comme certains recruteurs souhaiteraient les cataloguer, mais des curieux, des aventureux, des découvreurs.

Ces personnes aux multiples talents ont développé leurs compétences dans des domaines parfois variés, que cela soit dans le privé ou dans le professionnel. Car là aussi, la société nous induit en erreur, nous ne sommes pas qu’une fonction. Nous sommes un ensemble de centre d’intérêts, de besoins, d’émotions, de capacités et de talents pour lesquels aucun diplôme n’existe. Personne n’est certifié en politesse, en faculté d’adaptation ou en empathie, pourtant ce sont là des compétences primordiales pour certains emplois. Paradoxalement, je comprends tout à fait c’est envie irrépressible de cerner les gens en une fonction, c’est plus compréhensible, facile à se remémorer et… C’est rassurant. Mais comme nous l’avons vu l’humain est bien plus complexe qu’une étiquette.

Si je vous parle de cela, je n’ai malheureusement pas de solutions plus astucieuses à vous offrir que le fameux slash / entre chaque talent que l’on trouve dans les CV’s ou de choisir un mot qui englobe le plus de facettes possible. Certains ont d’ailleurs décidé de se nommer slashers pour trouver une étiquette simple afin de définir leur diversité professionnelle. Et à en croire les articles de presse (le temps, cosmopolitain) , nous nous orientons de plus en plus vers des types de profils partageant leur vie entre deux activités afin d’avoir la sécurité d’un salaire et un emploi passion ou simplement pour varier les plaisirs. Pour référence selon Psychologie.com, la France compte 4,5 millions de slasheurs, donc à ce nombre, ce n’est plus des exceptions mais bien une tendance

Alors, si aujourd’hui je choisi de me définir par ce que je souhaite apporter à chacun, ce n’est pas par manque de formations ou diplômes, mais par manque de place sur les cases pour se décrire. Ce que je fais? J’emmène les gens dans une aventure extraordinaire qui part de la connaissance de soi pour aller à la guérison du Soi.

Et vous? Vous faites quoi?

 

 

Vous avez envie de partager cet article ? Avec plaisir! Mentionnez simplement l’auteur et le lien sur le site pour respecter le ©
Auteure: Christel Mesey
Site: www.joywhisperers.com

 

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

This may interest you